Charleville-Mézières, la porte des Ardennes

Les familles des victimes du meurtrier en série Michel Fourniret clament leur mécontentement parce que la date de son procès devant la Cour d'Assises des Ardennes ne cesse d'être différée. Prévu pour le printemps 2006, annoncé ensuite pour l'automne, le procès sera remis à plus tard encore, cela ne fait plus guère de doute maintenant. Les travaux au Palais de Justice de Charleville-Mézières, chef-lieu du département, ne s'achèveront pas avant le printemps 2007. L'aménagement de la Salle d'Assises aura coûté au contribuable plus d'un million d'euros.
...

Les familles des victimes du meurtrier en série Michel Fourniret clament leur mécontentement parce que la date de son procès devant la Cour d'Assises des Ardennes ne cesse d'être différée. Prévu pour le printemps 2006, annoncé ensuite pour l'automne, le procès sera remis à plus tard encore, cela ne fait plus guère de doute maintenant. Les travaux au Palais de Justice de Charleville-Mézières, chef-lieu du département, ne s'achèveront pas avant le printemps 2007. L'aménagement de la Salle d'Assises aura coûté au contribuable plus d'un million d'euros. Le nom composé Charleville-Mézières est né du jumelage administratif des deux entités en 1966. Mézières est une ancienne place forte qui trouve ses origines au 10e siècle. Charleville doit son nom (dès 1608) à un certain Charles de Gonzague qui rêvait de faire du village d'Arches une 'capitale sans rivale'. En 1606 ce jeune homme d'affaires ambitieux lance la construction de l'actuelle Place Ducale qui doit en être le centre. La place terminée, tous les observateurs trouvent qu'elle ressemble comme une s£ur jumelle à la Place des Vosges, à Paris. C'est que les deux architectes étaient... des frères! Cette année Charleville-Mézières, ville natale du poète Rimbaud, fière de son titre touristique 'la porte des Ardennes', fête les 400 ans de sa Place Ducale. Les dernières statistiques montrent que le département des Ardennes connaît un fort recul démographique. Cela malgré sa beauté naturelle avec en particulier la forêt des Ardennes autour des boucles de la Meuse, de Charleville-Mézières à Givet. Le déclin industriel est à la base d'un exode de la population, dont on mesure toute la dimension en apprenant que le Conseil général des Ardennes compte fermer 10 des 44 collèges du département. n chef-lieu (m): hoofdplaats. clamer: uitroepen. contribuable (m): belastingbetaler. différer: uitstellen. guère: nauwelijks. place-forte (f): vestingstad. Arthur Rimbaud (1854-1891): Frans dichter en een van de vernieuwers van de poëzie. Il s'agit maintenant d'un constat officiel et plus seulement d'une forte impression, puisque les données proviennent d'une étude publiée à l'occasion du Salon du prêt-à-porter féminin, à Paris: les Français, les hommes comme les femmes, sont de plus en plus grands et lourds. Aujourd'hui la Française moyenne mesure 1,62 m et pèse 62 kilos. En trente ans elle a grandi de deux cm et a pris deux kilos, ce qui correspond en termes de prêt-à-porter à une taille commerciale en plus (de nos jours une Française sur cinq porte du 40). L'homme français a évolué de façon plus marquée encore: il mesure 1,76 m (six cm de plus en trente ans) et pèse 77 kg (plus cinq kilos). Cela fait une dizaine d'années que les professionnels de l'habillement suivent l'évolution des mensurations par le recours fréquent à des tissus stretch qui s'adaptent à la silhouette et en créant un 'quatrième type d'homme', le super-grand, qui s'ajoute au petit, moyen et grand. D'autres secteurs sont concernés également, par exemple le bâtiment (hauteur des plafonds), l'automobile (recul des sièges)... Comme explication à l'évolution significative de taille et de poids, on cite une meilleure alimentation, plus équilibrée, la pratique sportive et aussi le métissage. Le revers de la médaille, c'est l'obésité chez les hommes et l'anorexie chez les femmes. n lourd: zwaar. mensuration (f): lichaamsmaat. métissage (m): rassenvermenging. recours (m): toevlucht, gebruik. revers (m): keerzijde.