Quelques scènes comiques du film La Grande Vadrouille de Gérard Oury ont fait connaître à la France, et à l'Europe, le chef-d'oeuvre d'architecture médiévale que sont les Hospices de Beaune. Aujourd'hui, la mission sociale de l'hôpital, créé en 1440 pour y accueillir et soigner les plus pauvres, existe toujours. L'institution est financée en grande part...

Quelques scènes comiques du film La Grande Vadrouille de Gérard Oury ont fait connaître à la France, et à l'Europe, le chef-d'oeuvre d'architecture médiévale que sont les Hospices de Beaune. Aujourd'hui, la mission sociale de l'hôpital, créé en 1440 pour y accueillir et soigner les plus pauvres, existe toujours. L'institution est financée en grande partie par les bénéfices de la 'Vente des vins des Hospices de Beaune', organisée dans une ambiance festive chaque troisième dimanche de novembre. Cette vente de charité _ la plus grande au monde, dit-on en Bourgogne _ met aux enchères les Grands Crus et Premiers Crus originaires des parcelles léguées au cours des siècles par de généreux bienfaiteurs (une soixantaine d'hectares). Afin de certifier l'authenticité du produit, la façon de faire est strictement réglementée. Les vins acquis à la vente des Hospices doivent être mis en bouteilles bourguignonnes classiques. Les étiquettes, fournies par l'Administration des Hospices, portent l'appellation, le nom du donateur du terrain, le millésime ainsi que le nom et l'adresse de l'acheteur. Ces étiquettes dont les plus anciennes remontent à 1859, année de la première vente, sont très convoitées par les collectionneurs ! La vente à Beaune cadre dans ce qu'on appelle 'les trois Glorieuses de Bourgogne'. Le samedi, la prestigieuse Confrérie des Chevaliers du Tastevin tient chapitre au Château du Clos de Vougeot, qu'elle possède en propriété. Le lundi midi, à Meursault, capitale des grands vins blancs, les propriétaires vignerons et leur personnel se réunissent autour d'une même table pour célébrer la fin des vendanges. Le joyeux repas, où la coutume veut que chaque convive apporte ses bouteilles, est désigné comme 'la Paulée de Meursault'. L'événement constitue, paraît-il, une parfaite illustration de ce qu'on entend par 'l'esprit bourguignon'...