Près de Toulouse, des archéologues annoncent avoir repéré par photographie aérienne un étang asséché et labouré du temps des Romains. Cette simple nouvelle a suffi pour provoquer un accès de fièvre auprès des nombreux chercheurs du trésor attribué au gouverneur romain Scaepio. L'histoire assez complexe commence à Delphes, le sanctuaire grec, dont la richesse était proverbiale; toute l'Europe d'antan savait que les consultants de la Pythie avaient coutume d'y déposer une offrande de valeur en guise de remerciement pour les orac...

Près de Toulouse, des archéologues annoncent avoir repéré par photographie aérienne un étang asséché et labouré du temps des Romains. Cette simple nouvelle a suffi pour provoquer un accès de fièvre auprès des nombreux chercheurs du trésor attribué au gouverneur romain Scaepio. L'histoire assez complexe commence à Delphes, le sanctuaire grec, dont la richesse était proverbiale; toute l'Europe d'antan savait que les consultants de la Pythie avaient coutume d'y déposer une offrande de valeur en guise de remerciement pour les oracles. Un jour, les Gaulois des environs de Toulouse n'essaient plus de résister à la tentation et partent pour la Grèce lointaine. Après un pillage systématique du lieu saint, ils quittent Delphes avec des chariots chargés d'or. Sur le chemin du retour une soudaine épidémie, une 'turista' de l'époque, fait des ravages dans les rangs des pillards. Les druides y voient un signe, une vengeance du ciel pour le vol indigne et sacrilège d'un bien sacré qui appartenait aux dieux. Pour enrayer l'épidémie qui perdure après le retour à Toulouse, ils demandent que cet or et ces bijoux soient restitués aux dieux, ce qui pour les Gaulois signifiait surtout les rendre aux eaux naturelles, par exemple les sources et les étangs. Chaque oppidum qui était du voyage aurait donc jeté sa part du butin dans un étang sacré. Peu après, les Romains ont envahi la région; aussitôt le gouverneur Scaepio a tenté d'organiser la récupération des richesses de Delphes jetées dans des dizaines d'étangs. L'histoire mentionne le cas d'une grande surface d'eau qu'il a asséchée et qui lui a rapporté 70 tonnes de métaux précieux. Esprit méthodique et efficace, Scaepio avait monté un atelier de fonte au bord de l'étang pour réformer les objets en lingots et envoyer le tout à Rome. Cependant, en pleine extase matérialiste, les Romains sont surpris par une autre tribu gauloise venue d'ailleurs qui leur tombe dessus et qui les chasse momentanément. A la reconquête romaine, les tonnes d'or du gouverneur ont disparu ... dans la nature, soit au sens figuré, soit au sens littéral c'est-à-dire jetées dans un lac ou un étang. L'infortuné gouverneur rappelé à Rome est accusé de vol et exécuté. Aujourd'hui, dans les environs de Toulouse, les dizaines de petits lacs asséchés, parce qu'on s'est installé dans les vallées, sont des endroits potentiels de recherche. On ne sait toujours pas où se trouvait exactement le grand étang sacré avec l'atelier de fonte de Scaepio. La découverte annoncée dans l'introduction relance l'espoir...disparaître dans la nature (fig.): spoorloos verdwijnen. étang (m): vijver. lingot (m): goudstaaf. pillage (m): plundering. sacrilège: godslasterlijk.